dans Application mobile

Lancement d’une application mobile : les étapes pour réussir

Vous avez eu une idée géniale, et vous avez enfin mis au point votre application. Seulement voilà, vous n’êtes pas seul : des centaines de milliers de développeurs comptent tous sur le lancement de leur application pour faire fortune.

lancement application mobile smartphone

Le marché des applications mobiles connait une croissance exponentielle. Chaque année la vente d’application bondit de près de 200%, que ce soit sur l’App store, Google Play ou Amazon.

C’est donc fort logiquement un marché extrêmement attractif pour qui veut gagner de l’argent rapidement. Au moment du lancement d’une application mobile dans la foule des concurrentes, il s’agira de faire les bons choix pour ne pas passer à côté de la réussite. Or, ici comme ailleurs, le succès dépend au moins autant du « faire savoir » que du « savoir faire ».

Exister avant de se lancer

C’est bien en amont du lancement que vous construisez les bases de votre éventuel succès. Faites du bruit autour de votre app avant même qu’elle ne soit au point. Créez un site dédié à votre projet, faites du teasing au moyen de vidéos et de posts énigmatiques sur les réseaux sociaux…

Durant cette étape d’accroche, les réseaux sociaux sont très importants. Vous aurez intérêt à bien définir votre cible afin de connaître les réseaux sociaux sur lesquels elle est le plus susceptible de se trouver (inutile de tout miser sur Snapchat si votre utilisateur cible est une homme de 35 ans).

Créer une communauté d’utilisateurs VIP

Avant de vous jeter dans le grand bain, réalisez un test grandeur nature en sélectionnant vos premiers utilisateurs. Recrutez un maximum d’influenceurs et d’experts en utilisant des réseaux orientés pro, et en contactant des blogueurs spécialisés. Proposez-leur de tester gratuitement l’App en version béta, c’est à dire de participer à votre test bêta fermé. Les stores proposent tous leurs modèles de test béta fermés ou ouvert.

Un test bêta ouvert (à tous donc) peut d’ailleurs être envisagé comme une étape supplémentaire avant le lancement. En échange, les testeurs vous donneront leur avis et vous permettront d’améliorer l’application avant son lancement officiel. Si les retours de ces utilisateurs privilégiés sont trop mauvais, revoyez votre copie. S’ils sont bons, demandez-leur de noter l’app sur le store dès sa sortie.

Faire une vidéo de lancement d’une application mobile

Une image, qu’elle bouge ou pas, vaut mieux qu’un long discours. C’est encore plus vrai aujourd’hui où tout doit être clair, rapide à comprendre, et bien expliqué. La vidéo est le média privilégié sur les réseaux sociaux, notamment en termes de partage. Investissez dans un court clip d’introduction et de démonstration de votre application. Il doit faire dans les 30 secondes, et s’adapter à tous les supports.

L’existence d’une vidéo permettra également d’améliorer votre référencement (voir plus bas).

Sortir du lot grâce au référencement de son application

Le référencement d’une application obéit aux mêmes règles que le référencement naturel d’un site ou d’un blog. La seule différence c’est qu’il ne dépend pas des moteurs de recherche, (Google en tête) mais des stores. Après le SEO, un nouvel acronyme est donc né, l’ASO pour App Store Optimization.

Ici aussi, il faudra jongler avec des mots clefs plus ou moins efficaces. C’est dans le titre et la description que tout se joue. La recherche des bons mots clefs est donc un travail capital à ne surtout pas négliger. Ainsi, pour notre start-up Sepastop spécialisée dans la résiliation de contrats, les mots-clés à prioriser sont « lettre de résiliation » et « résilier contrat ».

Mais des screen shots attractifs sur la page du store, ainsi qu’une vidéo efficace, participeront également au succès du référencement.

Si vous n’êtes pas très doué en référencement, n’hésitez pas à faire appel à quelqu’un de plus à l’aise : le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Soigner les apparences

Un autre aspect capital pour le succès de votre app, en dehors du ASO, c’est le logo de votre application mobile. Pour séduire, votre logo devra être clair, épuré, et sans lettres. Là aussi, c’est un véritable travail de graphiste professionnel qui demande réflexion.

Ne bâclez surtout pas le logo sous prétexte que vous êtes pressé de lancer votre app.

Faire des mises à jour régulières

Pour que votre app soit populaire, et donc bien classée, il faut qu’elle cumule deux choses : le nombre de téléchargement, et les retours clients favorables.

Et rien de tel que des bugs répétés et jamais corrigés pour donner une impression très défavorable d’une App.

Mettez-vous à la place de l’utilisateur, et non du développeur. Vous détestez vous aussi qu’une application saute une fois sur deux, qu’une fonctionnalité ne tienne pas ses promesses, et par-dessus tout vous détestez perdre votre temps à essayer de comprendre comment ça marche !

Facilité d’utilisation et absence de bug sont les recettes d’une app qui donne le sourire à son utilisateur et qui récolte des étoiles.

Suivre régulièrement ses statistiques

Connaître les statistiques de votre app, mais aussi avoir régulièrement les retours clients et les alertes de bug, c’est indispensable pour maintenir votre application au top, et effectuer les mises à jour ad hoc sans trop attendre.

Dans ce but, il existe les outils des stores tels qu’iTunes Connect pour l’App store et Google Play Developper Console pour Google Play. Mais vous pouvez également utiliser des outils plus précis qui vous aideront à analyser finement vos statistiques.

Google Analytics et Fabric seront particulièrement utiles, mais pensez à bien les installer avant la mise en ligne.

Article invité rédigé en partenariat avec Stéphanie, travaillant pour le service de résiliation en ligne facile et rapide Sepastop

Rédiger un commentaire

Commenter